Verkéiersverbond

2465 2465

Rôle et missions

Une politique dynamique des transports publics

Le 1er février 2006, le Verkéiersverbond ( Communauté des Transports), établissement public sous la tutelle du Ministère du Développement durable et des Infrastructures, a succédé à la Régie Générale des Transports Publics (RGTP).

Expression de la stratégie gouvernementale destinée à atteindre à l’horizon 2020 le modal-split 25 - 75%, le Verkéiersverbond a pour principale mission l’amélioration de la coordination du réseau des transports publics. Pour cela, il définit des actions et propose des projets en étroite collaboration avec ses partenaires: les Autobus de la Ville de Luxembourg (AVL), la Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois (SNCFL), la Fédération Luxembourgeoise des Exploitants d’Autobus et d’Autocars (FLEAA), le Régime Général des Transports Routiers (RGTR) et le Transport Intercommunal de Personnes dans le Canton d’Esch-sur-Alzette (TICE).

En matière de transport public, le Verkéiersverbond est le conseiller direct du Ministre du Développement durable et des Infrastructures. D’initiative ou à la demande du Ministre il répertorie les besoins, soumet des propositions d’horaires, de lignes et de tarifs. Afin de communiquer avec un plus large public, 3 moyens de communication ont été mis en place :



Les objectifs principaux auxquels doit répondre la Verkéiersverbond consistent :

  • à créer des structures coordonnées en vue d’une organisation commune des transports publics par rail et par route;
  • à assurer la communication avec le public sur l'offre des transports publics par l'information ainsi que par l'analyse des besoins nouveaux et la gestion des réclamations qui sont portées à sa connaissance;
  • à mieux intégrer les relations transfrontalières régionales;
  • à assurer la participation des communes et des entreprises génératrices de besoins de mobilité;
  • à assister les communes et les syndicats de communes lors de l'élaboration et de la mise en œuvre des plans de déplacement locaux;
  • à associer les clients des transports publics en fournissant les interfaces nécessaires;
  • à développer des formes alternatives de mobilité complémentaires aux transports publics.